SPEED
Performance
Jeudi 7 avril 2011 à 20h30
> Au Centre musical Fleury Goutte d’Or - Barbara – 20 min
Cette performance dansée évolue dans des lieux atypiques. Aina Alègre et Pauline Le Marchand s’intéressent aux relations entretenues avec le corps, tantôt esthétique, érotique, de temps à autre fonctionnel et pratique…. Les deux femmes devenues poupées, nous ouvrent les portes d’une boîte noire dans laquelle elles composent une série d’images aux postures sèches et puissantes. Vision d’une symbiose irréelle questionnant le « comment être face à l’autre ».
Plus1
Speed a
YVES NOEL CHANTE BARBARA
ConcertPerformanceThéâtre
Jeudi 7 avril 2011 à 21h00
> Au Centre musical Fleury Goutte d’Or - Barbara
Alombre dune rose rose

Barbara, c’est quelqu’un que j’ai beaucoup aimée. J’étais fan, quoi. Donc – est-ce que l’on sait pourquoi on aime ? Quand Marina m’a proposé de reprendre le spectacle d’Avignon (Le Parc intérieur, à La Condition des soies) au Centre Barbara, j’ai frémi et j’ai dit : « Et si je faisais quelque chose sur Barbara ? » J’aime les signes, les contextes (ce point d’ailleurs en commun avec Barbara), Marina aussi qui a appelé sa fille Barbara. On s’est dit banco. J’ai commencé ce travail dans une grande joie, je dois dire…

Après l’avoir délaissée, la période que je préfère, chez Barbara, c’est la dernière, celle où on a dit qu’elle se caricaturait. Elle n’a plus de voix et parfois même elle chante faux, mais c’est extraordinaire de voir comment cette prêtresse trouvait les solutions pour faire passer sans moyen l’immensité de son cosmos et de l’amour universel. C’est la période la plus émouvante, je trouve, la plus extrême – et la plus facile à chanter ! J’ai repensé à Barbara quand on m’a demandé un spectacle sur le butoh. Oui, Barbara. Et j’ai demandé à Jeanne Balibar de l’incarner (ce qu’elle a fait à la perfection), puis j’ai eu envie de continuer l’exploration – car c’est ma vie, ma jeunesse… Et la vôtre.
Plus1
Y_n_genod